Jan 07

08Un espace vert écologique animé par Auberfabrik

Non, le Jardin des fabriques n’est pas à l’abandon ! En lisant cela dans l’Aubermensuel de novembre, le sang des responsables de cet espace vert au coeur de la cité Cochennec n’a fait qu’un tour. Les apparences sont parfois trompeuses. Mais elles s’expliquent : « Le jardin est basé sur le principe de la “permaculture” : aucun intrant* et on n’arrache pas les mauvaises herbes car elles contribuent à préserver l’humidité du sol et, ainsi, à faire pousser d’autres plantes », précise Lilian Sampaïo, bénévole depuis un an au sein de l’association Auberfabrik, qui gère le jardin. Faire naître un jardin d’abondance sur 20 cm de terre recouvrant une dalle de béton tenait, en outre, de la gageure. C’est pourtant le pari qu’ont fait Sylvie Napolitano et Valérie Truong, artistes plasticiennes, lorsqu’elles ont fondé le Jardin des fabriques en 2011, sur ce terrain de l’OPH avec l’idée d’y faire de la sensibilisation à l’écologie. Las !
Les fréquentes dégradations que le jardin a subies (bacs et grilles cassés) ont fini par miner le moral des apprentis jardiniers.« Il y a eu une baisse de la fréquentation en 2013, alors que cet espace est ouvert à tous, rappelle Lilian. Nous avons alors décidé d’orienter plus le projet sur la convivialité et le lien social pour impliquer davantage les habitants. » Ateliers de jardinage, de bricolage, d’art plastique, piquenique de voisins… Une trentaine de rencontres ont été organisées l’an dernier, réunissant 400 participants.

Last but not least, le festival Rendez-vous au jardin, première édition, a animé le quartier les trois premiers week-ends de juillet 2014. Concerts, brocante, ateliers de fabrication de bijoux, de lanternes, de sténopé et même de crêpes ont coloré la vie de la cité sous le soleil estival. Bien vivant, donc, le Jardin des fabriques entend creuser encore ce sillon festif et convie toutes les bonnes volontés à venir cultiver la terre – ou simplement discuter sur l’herbe – pour préparer le retour du printemps avec de nouvelles idées d’animations.
Aurélia Sevestre

*Produits ajoutés manuellement dans le but d’optimiser
le rendement des cultures


Poster un commentaire