Sep 28

Notre environnement voit rouge, il est temps de le mettre au vert ! Après deux ans d’échanges, réflexions et travaux, qui ont impliqué à la fois la municipalité et les habitants, associations et entreprises de la ville, le premier plan Agenda 21 d’Aubervilliers est désormais bouclé et a été dévoilé le samedi 6 octobre 2012 à l’Hôtel de ville.

Télécharger le plan Agenda 21

Au total, il prévoit soixante actions concrètes déclinant sur notre territoire le programme adopté par 173 Etats lors du sommet de Rio de 1992, conciliant justice sociale, échanges économiques équitables et protection de l’environnement.

« Une philosophie autant qu’un calendrier »

Autant « une philosophie qu’un calendrier », selon Tedjini-Michel Maïza, maire-adjoint à l’Agenda 21 et à l’Ecologie urbai-ne, ce plan local sera présenté publiquement le samedi 6 octobre à l’Hôtel de Ville.
Le plan vise la préservation de la nature en ville, avec le développement de jardins partagés et solidaires (comme celui des Joyeux à la Maladrerie) ou l’accompagnement d’un réseau d’habitants impliqués dans la protection des abeilles.
Les écogestes doivent être développés, dans les crèches municipales par exemple. Il prévoit la collecte et la valorisation des déchets fermentescibles des restaurants scolaires comme des marchés d’Aubervilliers.

Santé, solidarité, environnement

Incitatif et inventif sur les aspects de santé, le plan inclut la mise en place d’une signalétique piétonne en ville pour favoriser la marche comme bonne pratique de santé, ou l’aménagement dans l’espace public d’un parcours santé et de remise en forme à l’échelle de la commune.
Pour développer la solidarité, il veut conforter le dispositif Auber +, accompagnant les projets de jeunes en échange de temps pour une action d’intérêt général, et créer une friperie solidaire.
Enfin, il vise l’exemplarité de l’administration municipale en matière de dématérialisation des services, de tri, ou avec le développement d’une restauration municipale respectueuse de l’environnement et des producteurs.
Ce plan Agenda 21 est défini pour deux ans, en articulation avec ceux de Plaine Commune et des sept autres villes de la communauté d’agglomération. Les actions définies sont autant d’engagements « à mettre en œuvre tous les moyens pour atteindre les objectifs fixés », selon Tedjini-Michel Maïza.
En effet, chacune sera pilotée par un groupe projet composé de services et de partenaires, avec un calendrier prévisionnel et un suivi régulier de l’avancement.

Naï Asmar
Le 28 septembre 2012

Présentation de l’Agenda 21
Samedi 6 octobre à 10 h
Réunion publique
Hôtel de Ville