Juin 06

26Deux jardins partagés ouvrent leurs portes, le Jardin des Roses dans le quartier Paul Bert, et celui des Joyeux à La Maladrerie. Le premier accueillera déjà des animations autour de l’apiculture dans le cadre des 24 h de la Biodiversité, le 8 juin prochain.

Aubervilliers, ville dense ? Oui mais… Çà et là, des espaces de nature où chacun peut s’adonner à l’usage de la truelle et du râteau apportent leur bouffée d’oxygène.
Désormais, ces jardins partagés comptent deux petits nouveaux dans leurs rangs.
Du côté Paul Bert, pas moins de 350 m2 de pleine terre cultivable vont être inaugurés le 15 juin prochain passage des Roses. A
La Maladrerie, le Jardin des Joyeux – une dizaine de grandes jardinières et un cabanon – vient d’être aménagé et une association
est en cours de création par des habitants pour le prendre en main. Si ces jardins partagés sont chacun déployés sur un espace privé appartenant à un bailleur social, respectivement la RIVP (Régie immobilière de la Ville de Paris) et l’OPH, ils sont ouverts à tous les habitants de la ville.
«De quoi faire le lien entre les habitants des cités dont ils dépendent et ceux du quartier autour », note Antoine Avignon, qui suit à la Ville le déploiement de l’Agenda 21, programme d’actions de développement durable qui inclut la réalisation de jardins partagés.

Pour le Jardin des Roses, la RIVP a réaménagé un ancien parking, après consultation des habitants, et demandé à une agence spécialisée d’accompagner la démarche.
« Actuellement, nous effectuons du porte-à-porte auprès de tous les habitants pour les mobiliser », explique Vincent Armengol, responsable opérationnel à Muse D.Territoires. Aux Joyeux, l’OPH a réservé un espace sur le parking existant avec, là aussi, des habitants associés à la réflexion.
Dans les deux cas, le service Démocratie locale a participé à la mobilisation. « Nous avons même emmené des habitants à Paris pour visiter des jardins partagés qui fonctionnent bien et s’en inspirer », explique Mathilde Behhar, chargée de mission à La Maladrerie. « Ces jardins permettent de créer du lien social dans les quartiers, d’avoir un lieu d’agrément où se retrouver au pied de chez soi, et de produire des animations pédagogiques auprès des enfants », souligne Vincent Armengol.
« Ils répondent à un vrai besoin de la part des habitants, renforcé par la crise économique qui conduit certains à vouloir planter pour leur consommation personnelle », ajoute Tedjini-Michel Maïza, maire-adjoint à l’Ecologie urbaine et administrateur de l’OPH. Sur les 13 dossiers reçus cette année par le Conseil régional dans le cadre de son appel à projet Jardins solidaires, 8 sont albertivillariens.

Et puisque jardinage rime avec variété des espèces, le Jardin des Roses accueillera le 8 juin une animation sur les abeilles dans le cadre des 24 h de la Biodiversité, série d’animations dans des lieux de nature du département. Ces  insectes, par la pollinisation, sont un maillon essentiel de la reproduction des végétaux et donc de la biodiversité.
C’est pourquoi des habitants, préoccupés par leur préservation, se sont mobilisés à travers une toute nouvelle association, Abeille-tivillarienne, qui sera également présentée le même jour au cinéma Le Studio. Son objectif ?
« Reprendre la gestion du rucher de la Ville, développer l’agriculture urbaine associative et mener des actions pédagogiques auprès des scolaires et du grand public », indique Tedjini-Michel Maïza. Jardinage, apiculture, biodiversité, même combat !

Naï Asmar

24 H POUR LA BIODIVERSITÉ

Samedi 8 juin

  • 14 h : L’apiculture urbaine et les insectes pollinisateurs
    Jardin des Roses, 72 passage des Roses.
  • 18 h : Projection du film Des abeilles et des hommes de Markus Imhoof, présentation de l’association Abeille-tivillarienne, dégustation de produits à base de miel
    Cinéma Le Studio, rue Edouard Poisson.

Réservations :
lestudio.communication@gmail.com
Animations sur parcsinfo.seine-saint-denis.fr

CRÉATION D’UN JARDIN PARTAGÉ
Bureau des associations
7 rue du Dr Pesqué.
Contact : Juliette au 01.48.39.51.03


Poster un commentaire