Mai 22

AubergineLa petite boutique verte vient d’éclore à côté du marché du centre-ville. Après cinq ans passés dans les locaux de l’épicerie solidaire Epicéas, Auber’gine s’est aménagé un local bien à elle.

 

Forte d’une centaine d’adhérents qui retirent, chaque semaine, 70 paniers de fruits, légumes et oeufs certifiés bio, l’association a pris son envol. Avec des projets de développement en tête. « Nous souhaitons élargir notre gamme de produits », explique Jeannine Vannier, sa présidente.
Auber’gine proposait déjà, en plus des paniers du Val de Loire issus d’un groupement de 37 exploitants, de la viande, de la confiture et du pain d’autres producteurs bio. Et du poisson tout frais grâce au partenariat monté avec un commerçant du marché du Centre. Elle projette de nouer d’autres accords avec des producteurs de proximité. « Cela prend  du temps car ils sont overbookés en région parisienne. Mais on y travaille », poursuit Jeannine Vannier. Ces relations sans intermédiaires, négociées par cette association à but non lucratif, évitent de gonfler les prix avec des marges successives.
« A qualité égale, nos produits bio, de saison et de proximité ne sont pas plus chers que les autres », assure la présidente. Le raisonnement gagne du terrain dans la ville. A la Maladrerie, un autre collectif, Robin des Pois, délivre depuis février des fruits et légumes bio d’un exploitant situé près de Beauvais.

Naï Asmar

AUBER’GINE
187 avenue Victor Hugo.
Permanences les vendredis de 15 h à 19 h
et samedis de 10 h à 12 h
Adhésion : 15 €
Paniers : s’inscrire sur
www.lespaniersbioduvaldeloire.fr

En lien avec l’action n°26 de l’Agenda 21 « Installer une activité de maraîchage biologique sur le site de Piscop ».